Armer les Enseignants au USA ! What a clever idea !

Aux USA il y a 3,6 Millions d’enseignants équivalent temps plein, enseignement public et privé confondu, pour 50,7 Millions d’étudiants.

Et si les enseignants portaient des armes pour protéger les élèves ! C’est l’idée qu’a développé  Donald Trump le président américain, pour limiter les risques de fusillades et de carnages dans les écoles américaines. Les professeurs concernés porteraient leur arme de façon dissimulée et suivraient une formation spéciale préalable. Donald Trump suggère d’armer 20 % des effectifs des équipes pédagogiques.

Il s’agirait donc d’armer au minimum 720 000 enseignants. L’idée est tout aussi génial que machiavélique. Mettre en place une restriction sur les ventes d’armes, est une solution qui le positionnerai Donald Trump dans une situation des plus inconfortable et l’engagerai dans une guerre ouverte contre la NRA l’un de ses plus fidèle soutiens financier.

Donald Trump a trouvé la solution !

Celle-ci consiste à vendre encore plus d’armes, il fallait  la trouver celle–là !

Il propose cette option avec le plus grand sérieux et l’aplomb phénoménal qu’on lui connait. Face à lui une population choqué par enchaînement de massacres d’innocents, des enseignants qui veulent enseigner en sécurité sans être obliger de porter un gilet en kevlar, et de se former tel un policier au maniement des armes.

Lors d’un débat organisé près de Miami par CNN, le sénateur républicain Marco Rubio a soulevé un vent de fronde dans le public en refusant d’envisager une interdiction des fusils d’assaut. Mais, signe d’une inflexion, il a dit revoir sa position sur les chargeurs à grande capacité de munitions. Une avancée phénoménale qui fait doucement rigoler les frenchies que nous sommes.

Donald Trump a également critiqué le concept d’écoles sanctuaires où aucune arme n’est tolérée, en estimant que de tels sites jouaient un rôle d’aimant pour les « maniaques ».

Dans ce monde idéal, vision Donald Trump, les enseignants armés ne risquent-ils pas de fomenter eux aussi un carnage. Un étudiant un peu trop virulent, dissipé, agressif ou n’ayant pas la bonne couleur de peau, la bonne religion, ne risque-t-il pas de se voir occire.

Donald Trump n’aime pas les écoles sanctuaires sans aucune arme, il voit surement plus l’école comme un lieu où on peut confronter et se battre pour ses idées. Si les enseignants et les étudiants sont armés les explications risquent de piquer un peu…

 

  • on interdit un conte pour enfants, pourquoi ne pas interdire les armes d’assaut ? »  
    • un exemplaire du Petit Chaperon rouge de Charles Perrault, proscrit dans les écoles de deux districts de Californie. En cause ? Son esprit subversif ! Certains Américains n’ont pas aimé que la fillette du conte vienne rendre visite Mère-grand avec du vin dans son panier.

  • « on interdit le dodgeball (balle aux prisonnierx), pourquoi ne pas interdire les armes d’assaut ? »

 

  • « on interdit les Kinder pour des raisons de sécurité pour les enfants, pourquoi ne pas interdire les armes d’assaut ? ».
  1. Wonderful blog! I found it while surfing around on Yahoo News. Do you have any tips on how to get listed in Yahoo News? I’ve been trying for a while but I never seem to get there! Appreciate it

  2. Ping : Cialis cost
  3. Ping : writeessay

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *